Zoom sur les Géants

Bonjour à tous !

En intro je tiens d’abord à vous remercier une fois de plus pour votre lecture assidue et vos commentaires qui me font toujours très plaisir, avec parfois de bonnes surprises !

Ensuite, j’ai décidé d’arrêter momentanément de vous raconter n’importe quoi et de rendre les honneurs à ces chers Pétrels géants, nos voisins de l’île Rostand, que vous avez peut-être en horreur depuis le massacre de la dernière fois. C’est ma faute et c’est bien malheureux, voilà donc de quoi faire tourner la roue.

Les pétrels géants sont les plus gros oiseaux volants nichant à DDU avec leur envergure qui peut atteindre 2 mètres.

Ce poussin de Pétrel géant qui vient d’être bagué est déjà presque près à l’envol, avec ses quelques touffes de duvet encore bien accrochées sur le cou et le croupion. Il est parti pour plusieurs années en mer avant de commencer sa reproduction, peut-être reviendra-t-il sur le plateau de l’île Rostand ?


C’est notamment grâce à la ressource importante que sont les poussins de manchots Empereur durant la fin de l’hiver Austral que les Pétrels géants peuvent se reproduire suffisamment tôt au printemps et ont le temps d’élever leurs jeunes avant l’hiver suivant. Au mois d’Aout les géants se nourrissent donc principalement sur les manchots et accumulent des réserves en vue de la reproduction. Le reste du temps ils se nourrissent en mer, remontant parfois très haut vers le Nord dans les latitudes sub-Antartiques.

Les « géants » sont peut-être ici les oiseaux qui me fascine le plus, de part leur taille d’abord, leur bec énorme et surtout leur regard de fous furieux. Vous n’avez qu’à voir !

L’espèce est protégée (statut de quasi-menacée, principalement victime de la pêche industrielle car ils se prennent dans les hameçons) et en diminution à DDU principalement à cause de la présence humaine car ils sont très sensibles au dérangement. L’unique île sur laquelle il reste une vingtaine de couples reproducteurs est donc interdite durant toute la période où ils sont présents. J’ai eu cependant la chance de pouvoir y accéder une fois au mois de mars pour baguer les poussins, déjà aussi gros que les adultes, une expérience exceptionnelle.

Nous ne sommes pas trop de deux pour baguer un pétrel géant (ici ma collègue ornitho-manchot me prête main forte). Il faut être rapide afin de minimiser le dérangement sur la colonie.


Les meilleurs moments pour les observer sont donc en ce moment, aux abords de la manchotière. Quand ils se nourrissent, les géants ne sont plus du tout farouches et s’approchent souvent de nous sans même s’en soucier si l’on reste immobile. Le spectacle d’un pétrel attrapant et dévorant un poussin de manchot peut paraitre cruel aux yeux de certains, mais c’est pour moi un spectacle formidable de la nature.

Et pour finir, une photo de Poupi, qui s’est tout compte fait très bien rétablit et vous adresse ses salutations les plus distinguées. T’inquiète pas Maman, je te le promet, Poupi a bien retrouvé sa maman à la fin, c’était juste un petit bobo de rien du tout

Une mise à jour un peu moins ornitho la prochaine fois !

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

2 Responses to Zoom sur les Géants

  1. Guillemette says:

    Oh, plein de Poupis ! Ca me va droit au coeur !

  2. ceriat says:

    Les pétrels nous changent un peu des Poupis. ;-)